[Sur le poète C. P. Cavafy]Άρθρα, μελετήματα, κριτικά σημειώματα
Εκτύπωση
Je ne suis pas de l’avis de ceux qui prétendent que l’oeuvre de Cavafy, étant une oeuvre à part, et n’appartenant à aucune des écoles connues, restera à jamais une spécialité, pour ainsi dire, de poésie, qui ne trouvera pas d’imitateurs.
     De ces imitateurs, superficiels il est vrai pour la plupart, j’en découvre déjà, et cela non seulement parmi les poètes grecs. De rares, mais frappants, signes de l’influence de Cavafy ont été constatés un peu partout. Conséquence naturelle de toute oeuvre de valeur et de progrès.
     Cavafy selon mon avis est un poète ultra-moderne, un poète des générations futures. En complément de sa valeur historique, psychologique et philosophique, la sobriété de son style impeccable, qui touche parfois au laconisme, son enthousiasme pondéré qui entraîne à l’émotion cérébrale, sa phrase correcte, résultat d’un naturel aristocratique, sa légère ironie, sont des éléments que goûteront encore plus les générations de l’avenir poussées par le progrès des découvertes et par la subtilité de leur mécanisme cérébral.
     Les rares poètes comme Cavafy tiendront alors une place prépondérante dans un monde qui pensera beaucoup plus qu’aujourd’hui. Sur ces données, je maintiens que son oeuvre ne restera pas simplement enfermée dans les bibliothèques comme document historique du développement littéraire grec.

(Κ.Π. Καβάφης, Τα πεζά (1882;-1931), Φιλολογική επιμέλεια Mιχάλης Πιερής, Ίκαρος Εκδοτική Εταιρία, 2003)